Vous vous souvenez de la première recette que j'avais publiée de keiss kuchen , le gâteau au fromage blanc yiddish ou ashkénaze ? J'ai voulu tester une recette différente, je me suis donc plongée dans mes livres et j'ai fait la compilation de plusieurs recettes pour en arriver à celle-ci. Je voulais une texture plus compacte que la première version mais moins dense qu'un cheese cake américain que je trouve très bon mais un peu écoeurant, j'ai donc décidé de ne battre en neige que deux blancs sur les cinq que compte la recette.

Pour un Keiss Kuchen pour 6-8 personnes :

- 1 kg de fromage blanc lisse à 40 %
- 300 g de crème fraiche épaisse
- 5 oeufs dont deux blancs battus en neige
- 150 g de sucre en poudre
- 30 g de farine tamisée 45
- 1 sachet de sucre vanillé
- le zeste d'1/2 citron
- le jus d'1/2 citron

- 12 petits-beurre

Un peu à l'avance (15 minutes environ), égoutter le fromage blanc dans une passoire très fine.

Ecraser les petits-beurre à la fourchette dans votre moule.

Verser le fromage blanc égoutté, la crème fraiche, le zeste de citron, le jus dans un saladier, bien mélanger. Ajouter le sucre en poudre et le sucre vanillé. Ajouter les trois oeufs un à un en mélangeant bien avant de verser le suivant puis ajouter les deux jaunes. Bien mélanger, tamiser la farine, la verser et bien mélanger. Terminer par les deux blancs en neige et les verser à la préparation sans les casser.

Vers l'appareil sur les petits-beurre écrasés.

Enfourner dans un moule préchauffé à 170-180°
- faire cuire 25 minutes puis sortir 10 minutes
- faire cuire encore 25 minutes à 170-180° et sortir encore 10 minutes
- faire enfin cuire 20 minutes (baisser le four à 150°), sortir et laisser refroidir.

Découper des parts carrées et déguster bien froid (c'est ça le plus dur, l'attente....) avec un thé ou un café !

Notre verdict : le gâteau est magnifique, joliment doré et il a monté dans le four sans retomber comme un soufflé grâce à la cuisson en trois fois. Les parts se coupent très facilement et très nettement. Les petits beurre écrasés forment une belle pâte bien homogène avec un goût délicieux. Le goût du gâteau ressemble beaucoup au premier keiss kuchen mais la consistance est plus dense, plus savoureuse, moins mousseuse.  Bref nous avons beaucoup beaucoup aimé, même préféré au premier ! (ce qui ne m'empêchera pas de vous proposer à l'occasion une troisième recette !)

P1070595__2_

P1070591__2_