Nous allons bientôt fêter "Pessah", la Pâques juive. Certaines traditions liées à ce repas sont immuables : le plateau du Seder nous permet de nous rappeler que le peuble hébreu a vécu durement son esclavage en Egypte. Nous goûtons aux herbes amères qui nous rappellent le manque de liberté, au pain azyme avec un mélange de pommes pour nous souvenir des briques que transportaient les hommes....Ce repas symbolise la fin de l'esclavage et le début de la liberté, c'est donc une fête très joyeuse !

Chez nous, ce repas de fête de Pessah s'accompagne invariablement entre autres de bouillon aux Kneidlers et de Gefilte fish, souvent traduit en Français par "Carpe farcie" parce que traditionnellement, il est réalisé à base de carpe.

Ingrédients :

- 2 kg de chair de poisson (type colin, cabillaud. Personnellement je déteste la carpe qui est pleine d'arrêtes)
- 2 + 2 oignons moyens doux
- 2 carottes
- 2 oeufs
- 3 cuillères à soupe de farine de pain azyme
- 1 cuillère à soupe de sucre
- 2 cuil à café de sel (environ, commencer par une cuillère et goûter puis réctifier)
- pas mal de poivre
- 1 cuil à soupe d'amandes en poudre + 1 cuillère à soupe supplémentaire pour le bouillon
- des cornichons russes et du raifort rouge pour servir

Préparation :

Vérifier la chair de votre poisson, il ne doit plus y avoir d'arrêtes. Couper le en morceaux. Mixer le finement avec 2 oignons. Ajouter les deux oeufs, la farine de pain azyme, le sel, le poivre et la poudre d'amande. Bien mélanger jusqu'à obtenir une consistance homogène, un peu pâteuse.

P1060554__2_

Eplucher les carottes et deux derniers oignons. Les découper en fines lamelles et les poser au fond d'une marmite.

Faire des boulettes avec la préparation (une vingtaine environ) et les poser délicatement dans la marmite au dessus des carottes et oignons.

P1060556__2_

Verser de l'eau délicatement dans la marmite (verser dans les coins où il n'y a pas de boulettes pour ne pas les abîmer. Recouvrir entièrement d'eau les boulettes (le niveau de l'eau doit être environ un à deux cm au dessus de celui du poisson). Poivrer, saler légèrement le bouillon et ajouter une cuillère à soupe de poudre d'amandes. Mettre sur le feu et faire cuire 45 minutes à petits bouillons à partir de l'ébullition. Ecumer si besoin pendant la cuisson. Lorsque les boulettes sont cuites, les retirer délicatement à l'aide d'un écumoir et les laisser refroidir dans un plat. Les conserver dans une boîte hermétique avec du bouillon pour éviter qu'elles ne s'assèchent.

Servir froid avec du raifort et des cornichons russes, un peu de bouillon froid pour ceux qui aiment. Voilà, vous savez tout, à vous maintenant de vous régaler et bonnes fêtes de Pessah !

P1060563__2_