Personnellement, je suis fan des glaces Berthillon que les gourmands parisiens connaissent tous. Je suis capable de traverser tout Paris pour une glace, c'est ça la gourmandise... Je voulais donc une bûche glacée pour mon repas de Noël mais gros hic : les parfums des bûches ne me plaisent pas. Qu'à cela ne tienne, je ferai moi-même ma bûche Berthillon !

Première étape : le choix des trois parfums parmi une liste impressionnante. Nous réussissons non sans mal à nous mettre tous d'accord sur framboise - mangue - nougat au miel.

Pour monter la buche, je laisse ramollir les glaces à température ambiante cinq à dix minutes et je chemise un moule à cake de film étirable. Je monte les trois couches de la même façon : je découpe dans la glace des tranches fines et j'en dispose sur toute la longueur de mon moule, je tasse bien pour que la couche soit bien compacte et j'en remets encore jusqu'à ce que l'épaisseur me convienne, je lisse bien et je passe au parfum suivant. Enfin, je remets au congélateur jusqu'au moment de servir (cette préparation est à faire la veille pour que la glace ait le temps de bien durcir).

Pour donner un côté festif à la bûche, je réalise des macarons jaunes, verts, roses et violets et j'en dispose tout autour.

P1050683__2_

P1050687__2_

Et avec les coques qui restent : un peu de confiture de cassis, un assemblage dépareillé et le tour est joué !

P1050692__2_