Hum !!! ça sent bon, dis maman, on mange quoi ?

10 juillet 2010

Délicieuse glace crémeuse et onctueuse au café

P1020284__2_

Pour tous ceux et celles qui sont un peu loin de chez Grom, voici une délicieuse recette de glace au café, il vous faut :

- 50 cl de lait entier
- 20 cl de crème liquide
entière
- 6 jaunes d'oeuf
- 90 g de sucre
- 6 cuil à soupe de café en grains

Dans une casserole, verser le lait, la crème et les grains de café, porter à ébullition et couvrir, laisser infuser 40 minutes au moins.

Dans un saladier, fouetter les jaunes et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse, verser dessus le contenu de la casserole, mélanger et remettre sur le feu en mélangeant sans arrêt jusqu'à ce que le mélange épaississe et devienne une crème anglaise.

Filtrer et jeter les grains de café, laisser refroidir, mettre au réfrigérateur et turbiner dans la sorbetière, servir aussitôt dans des verres préalablement refroidis au congélateur pendant quelques minutes.

C'est divin !!!! Bien parfumé, pas trop sucré, léger, onctueux et surtout très très rafraîchissant !

N'oubliez pas que vous pouvez vous abonner à mon blog en cliquant en haut à droite de l'écran....

P1020282__2_

Posté par disonmangequoi à 20:59 - - Commentaires [17] - Permalien [#]


09 mai 2010

Keiss Kuchen, gâteau au fromage blanc, digne de la rue des rosiers !

P1010733

ça y est, je tiens ma recette idéale de Keiss Kuchen, gâteau au fromage blanc. Après avoir réalisé, plusieurs essais, souvenez-vous version 1 et la version 2 de ce gâteau, toute la famille a plébiscité la recette ci-dessous. La différence fondamentale ? Je ne fouette plus du tout les blancs en neige et j'égoutte le fromage blanc, j'ai donc une texture plus compacte, moins aérienne et une sensation très intense en bouche.

Voici la recette de ce trésor de délicatesse et de fondant pour 8-10 personnes :

- 1 kg de fromage blanc à 40% de matière grasse (surtout pas de 20%)
- 6 gros petits suisse nature à 40% (surtout pas 20%)
- 200 g de crème fraiche
épaisse
- 6 oeufs
- 150 g de sucre
- le zeste d'un citron non traité ou bio
- un peu d'extrait de vanille liquide
- 50 g de farine tamisée
- 12 petits beurre

Egoutter quelques heures au frais le fromage blanc et les petits suisse dans une passoire très fine. Une fois que c'est bien égoutté, jeter l'eau rendue, mélanger avec la crème fraiche, ajouter les oeufs un à un en mélangeant bien. Ajouter le sucre, le zeste et la vanille puis la fariné tamisée petit à petit en mélangeant bien.

Ecraser les petits-beurre avec une fourchette et les disposer dans le fond d'un plat. Verser dessus l'appareil réalisé et faire cuire une heure à four 180° que vous aurez préchauffé avant.

Laisser refroidir, mettre au frais et idéalement manger le lendemain.

Merci Mamie Suzanne de m'avoir transmis cette recette de famille !

P1010724

Posté par disonmangequoi à 12:15 - - Commentaires [24] - Permalien [#]

11 avril 2010

Sbrisolona, recette de biscuits italiens de Mantoue

P1010569__2_

Un petit restau italien "Cafe dei Cioppi" à côté de mon bureau propose une cuisine italienne délicieuse et authentique. L'autre jour, j'ai craqué pour le dessert : une crème de mascarpone, accompagnée de petits biscuits à la polenta de maïs, les fameux Sbrisolona. J'ai cherché la recette sur internet, c'est une spécialité de Mantoue, j'ai compilé plusieurs recettes pour arriver à ce que je voulais.

Recette des Sbrisolona
- 100 g de beurre pommade
- 100 g de farine blanche
- 100 g de farine polenta (pas de la Maïzena)
- 70 g de sucre + 20 g
- 100 g d'amandes entières avec la peau nature, non grillées ni salées
- 1 jaune d'oeuf
-  le zeste d'un quart à un demi citron, en fonction de sa taille
- 1 sachet de sucre vanillé ou un peu d'extrait de vanille liquide
- 2 à 3 cuillères à soupe d'eau

Préchauffer le four à 170 °.

Mélanger tous les ingrédients à l'exception des amandes et des 20 g de sucre jusqu'à obtention d'une boule mais mélanger le moins possible. Dans un plat à tarte, étaler la pâte (environ 1 à 1,5 cm d'épaisseur) et incorporer les amandes dans la pâte, bien les enfoncer. Saupoudrer avec les 20 g de sucre semoule.

Faire cuire environ 50 minutes à 1 heure, bien contrôler en fin de cuisson. Sortir du four et laisser refroidir. Couper des bouts et servir. Un vrai régal !!!!

P1010567__2_

Posté par disonmangequoi à 19:20 - - Commentaires [12] - Permalien [#]

06 décembre 2009

Terrine de foie gras mi-cuit maison pour 100% Mag, lundi 7 décembre

fg13

Mon pêché sucré mignon, vous l'avez deviné aisément, ce sont les macarons. Pour ce qui est du salé, je suis folle de foie gras. Je présente lundi 7 décembre à 18h50 sur M6 100% Mag la terrine de foie gras mi-cuit, l'objectif étant de donner surtout envie à celles et ceux qui n'ont encore jamais osé sauter le pas. Ce n'est pas si difficile à réaliser par soi même si on respecte quelques règles assez basiques.

- Choisir un foie gras le plus frais possible et de la meilleure qualité

- Le cuisiner le plus rapidement possible après l'achat, plus on tarde, plus le foie gras lâchera de la graisse durant la cuisson

- Travailler un foie gras bien mou que vous aurrez laissé entre deux et trois heures à température ambiante. Travailler un foie gras qui sort du réfrigérateur, c'est mission impossible !

- Dégager dans chaque lobe les deux veines principales, sans s'acharner sur toutes les petites veines qui fondront à la cuisson

- Utiliser un alcool doux comme le porto blanc, éviter formellement les alcools trop forts en goût comme l'armagnac qui tueront les arômes de votre foie

- Assaisonner selon son gôut : plus ou moins de poivre, un peu de muscade ou de 5 parfums, ou des baies roses ....des fruits secs.... laissez aller votre imagination

- Privilégier une cuisson dans une barquette aluminium qui permet d'éviter la terrine en faïence et le bain marie, plus technique à gérer.

- Une fois le foie gras cuisiné et la graisse écoulée, laisser le reposer au moins cinq jours au réfrigérateur pour laisser développer les arômes. Avant cela, vous risquez d'être déçu, ce serait dommage après tout le mal que vous vous êtes donné !

Pour ce qui est de la recette étape par étape et en détails, je vous laisse consulter la recette que j'avais publiée et à laquelle je me réfère toujours : la terrine de foie gras mi-cuit aux cinq parfums.

Un conseil, oubliez vos craintes et vos appréhensions et lancez-vous ! Le résultat est incomparable avec un foie gras du commerce et c'est bien plus économique !

D'autres recettes de terrines de foie gras : terrine de foie gras au poires, terrine de foie gras aux truffes

Si vous voulez vous abonner à mon blog et être tenu au courant des dernières recettes publiées, laisser votre email en haut à droite de l'écran

fg11

Posté par disonmangequoi à 12:40 - - Commentaires [23] - Permalien [#]

10 novembre 2009

Sushis California Maki au saumon, avocat, concombre, coriandre, mayonnaise au curry pour M6 100% Mag - mercredi 11 novembre

P1000605__2_

Je présente mercredi 11 novembre à 18h50 pour M6 100% Mag la recette des Sushis Makis california au saumon, concombre, avocat, coriandre, mayonnaise au curry. N'oubliez pas d'allumer votre téléviseur ! Vous pouvez aussi visualiser pendant une semaine sur m6replay.fr

Je vous invite à consulter la recette de makis california détaillée étape par étape que j'avais publiée précédemment, vous comprendrez bien la technique de réalisation car j'ai pris des photos à chaque étape.

Pour M6 100% Mag, j'ai voulu créer une petite variante, j'ai donc utilisé une mayonnaise au curry car j'adore cette épice et j'ai ajouté de la coriandre car j'en raffole ! Je vous conseille de sélectionner les ingrédients et épices que vous aimez pour customiser la recette selon votre goût !

On peut se procurer tous les ingrédients et ustensiles utiles à cette recette dans les épiceries asiatiques ou les rayons asiatiques des supermarchés :

Liste des courses :

- 1 natte de bambou (sushi mat)

- des feuilles d'algue (nori)

- 300 g de riz japonais rond

- 550 ml d’eau

- 4 cuil à soupe de vinaigre japonais

- des graines de sésame

- 6 cuil à café de sucre en poudre

- 1,5 cuil à café de sel

et pour la garniture :

- un demi-concombre

- un avocat mur

- du saumon frais, (préalablement congelé au moins 7 jours à -20° pour des raisons de sécurité alimentaire) ou des bâtonnets de surimi ou 1 boîte de pinces de crabe

- mayonnaise au curry (1 jaune d’œuf, une cuiller à soupe de moutarde, de l’huile, une bonne pincée de curry, 1 petite pincée de sel et de poivre)

- quelques feuilles de coriandre


et pour servir

- du gingembre mariné

- de la sauce soja

- du wasabi si vous aimez

1 - Bien rincer le riz, le couvrir d'eau (un centimètre au dessus du niveau du riz, ça correspond à 550 ml d’eau environ). Mettre la casserole sur le feu, porter à ébullition puis couvrir et laisser cuire à feu très doux 15 minutes jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'eau. Eteindre le feu et laisser reposer 10 minutes environ avec le couvercle. Au bout de ce temps, mélanger 4 cuil à soupe de vinaigre japonais avec 6 cuil à café de sucre et 1,5 cuil à café de sel. Ajouter cette sauce au riz et bien mélanger avec une spatule. Laisser refroidir à découvert en mélangeant de temps en temps.

2 - Faire griller dans une poêle anti-adhésive et sans matière grasse deux cuil à soupe de graines de sésame - réserver

3 - Filmer dans du film alimentaire une natte de bambou pour pouvoir la laver plus facilement après. La poser devant soi et disposer une feuille d'algue dessus.

4 – Tremper les mains dans un bol d’eau pour éviter que le riz ne colle aux doigts et étaler du riz sur un peu plus de la moitié de la surface (environ 0,5 cm d'épaisseur) puis parsemer de graines de sésame grillé

5 – Retourner la feuille d’algue pour avoir devant soit le côté sans riz, c’est au milieu de cette partie que l’on va disposer la garniture.

6 - Vous allez maintenant déposer la garniture directement sur la feuille d'algue, exactement au milieu de la surface non couverte par le riz : un trait de mayonnaise au curry, du saumon ou du crabe égoutté ou des bâtonnets de surimi, des bâtonnets de concombre et d'avocat, des feuilles de coriandre.

7 - Enrouler la feuille d'algue sur elle-même en vous aidant de la natte de bambou jusqu'à former un rouleau complet. Essayer de bien serrer en particulier au début. Rouler et serrer jusqu'à la réalisation complète du boudin.

8 - Poser le boudin sur une planche à découper, il ne vous reste plus qu'à couper avec un couteau bien aiguisé des rondelles d'environ de 1,5 cm d'épaisseur (rincer votre couteau régulièrement) et de déguster avec de la sauce soja, gingembre mariné et du wasabi. Un vrai délice !

Vous pouvez vous abonner à mon blog en laissant votre email en haut à droite de l'écran ! Vous serez ainsi tenu au courant de toutes les nouvelles recettes... bonne cuisine !

P1000607__2_

Posté par disonmangequoi à 17:35 - - Commentaires [11] - Permalien [#]



05 novembre 2009

Compote d'automne pomme, coing, orange

P1010438__2_

Voici une recette qui remonte à mon enfance...

ingrédients :
- 8 pommes
- 1 à 2 coings selon la taille
- 2 oranges

Eplucher les pommes et les coings, les couper en morceaux et les mettre dans une grande marmite. Peler à vif les oranges et lever les suprêmes. De cette façon, vous ne mettez dans la compote que la pulpe de l'orange et vous évitez donc l'amertume contenue dans la peau.

Verser un peu d'eau, couvrir et laisser mijoter assez longtemps (entre 1h30 et 2h) pour que tout cuise doucement et que les fruits s'imprègnent les uns des autres. Rajouter un peu d'eau si nécessaire. Remuer de temps en temps pour vérifier que ça n'accroche pas.

Mixer et rectifier le sucre si besoin (moi je n'en rajoute pas mais si vous êtes très sucré, ajoutez pendant qu'elle est encore chaude un peu de sucre de canne roux).

Régalez-vous !

Envie d'autres recettes de compote ? Testez ma compote du soleil : une recette savoureuse à base de pommes, d'oranges, de poires, de kiwi, de dattes et de figues sèches ou ma compote pomme poire coing

Vous pouvez vous abonner à mon blog pour être tenu au courant de toutes les nouvelles recettes, laissez votre email en haut à droite de l'écran.

Posté par disonmangequoi à 11:45 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

24 octobre 2009

Pain complet au miel, noisettes et abricots secs

Depuis que mon chéri m'a offert un Kitchenaid (et oui je suis une chanceuse !), je multiplie les occasions de faire du pain, de la brioche, des gâteaux...

J'ai donc décidé de confectionner un pain complet au miel, noisettes entières et abricots secs.

Ingrédients :
-  195 g de farine bio T 65
-  190 g de farine bio T 80
-  4 g de sel fin
- 1/2 sachet de levure de boulanger instantanée (à incorporer directement à la farine)
- 230 g à 250 g d'eau légèrement tiède (plus la farine est complète, plus on met d'eau)
- 1 cuillère à soupe de miel (type acacia, pas trop fort en goût)
- 70 g de noisettes entières ou plus...
- 100 g d'abricots secs coupés en quatre ou plus...

Dans le robot, verser les deux farines, le sel d'un côté, la levure de l'autre, ajouter le miel, verser l'eau progressivement en commençant à pétrir. Pétrir dix bonnes minutes. Couvrir et laisser reposer une heure environ dans un endroit plutôt chaud (je le mets à côté d'un radiateur).

Au bout de ce temps, la pâte a bien gonflé, elle a plus que doublé de volume. Dégazer en donnant un bon coup sec. Verser une cuillère à soupe de farine pour aider à décoller la pâte et la rendre moins collante, ajouter les noisettes et abricots et pétrir légèrement pour bien mélanger puis verser dans un moule à cake. Couvrir et remettre à lever 30 minutes à 1 heure environ.

Préchauffer le four à 200°. Enfourner le pain avec un ramequin d'eau dans le four pour dégager de l'humidité pendant la cuisson et baisser la température à 180°. Laisser cuire 30 minutes, démouler dès la sortie du four.

Le résultat est vraiment sympa, la mie est bien aérée et le goût est très agréable. A refaire sans hésitation.... Vous pouvez vous amuser pour les fruits secs, quantité, variété, à vous de choisir ce qui vous fait plaisir...

P1050394__2_

P1050403__2_

Vous pouvez vous abonner à mon blog pour être tenu au courant de toutes les nouvelles recettes, laissez votre email en haut à droite de l'écran.

Posté par disonmangequoi à 12:30 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

22 octobre 2009

Parce qu'il y a farine et farine, vive les Moulins de Versailles !

C'est au rayon farine de mon supermarché que je me suis dit que mon pain, mes gâteaux, brioches, viennoiseries et autres douceurs pourraient gagner en qualité si je pouvais trouver de la farine "artisanale" en région parisienne. J'ai cherché sur internet et j'ai trouvé le site des Moulins de Versailles.

La rubrique "Qui sommes-nous" m'append que "Le Moulin de Versailles moud avec bonheur et passion depuis plus de 100 ans une sélection de blés haut de gamme". La rubrique Produits est ma foi, très alléchante, farine blanche, mélanges pour pain de campagne, 6 céréales, vollkornbrott... J'ai donc décidé de rendre une petite visite intéressée au Moulin de Versailles....

P1010069__2_

J'ai testé la farine blanche T55 qui est super, très fine. Le mélange Pain de campagne est délicieux, il n'y a plus qu'à ajouter la levure et l'eau, un bon pétrissage, une première levée et une deuxième et un passage de 30 minutes au four. J'ai acheté chez eux de ravissantes caissettes en bois pour faire encore plus "pro".

J'ai réalisé un pain de campagne en rajoutant un mélange de graines bio et je me suis aussi amusée avec des noix et des raisins, un pur délice.  Le paquet de 5 kg coûte 6,80 € et permet de réaliser 20 pains comme celui-ci. Bien sûr, il faut ajouter le coût de la levure et de l'énergie, des graines, raisins et noix... si vous souhaitez améliorer l'ordinaire mais c'est quand même très économique et la qualité est vraiment au rendez-vous. Il est délicieux ! 

P1010071__2_

Pain de campagne avant cuisson

P1010081__2_

Mon pain de campagne maison, ça fait pro, non ?

P1010120__2_

La version aux noix et raisins

P1010123__2_

Moulins de Versailles - 18 rue des Chantiers - 78000 VERSAILLES -
Tél 01 39 50 04 47

Vous pouvez vous abonner à mon blog pour être tenu au courant de toutes les nouvelles recettes, laissez votre email en haut à droite de l'écran.

Posté par disonmangequoi à 15:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

19 octobre 2009

Gâteau mousse chocolat, mousse mangue, une vraie gourmandise....

Cette recette de gâteau mangue chocolat traine dans mes classeurs de cuisine depuis bien des années, c'est une amie de ma mère qui me l'avait donnée. Je ne sais pas pourquoi je n'ai pas fait cette recette plus tôt, c'est du pur bonheur. J'ai légèrement modifié la recette en remplaçant le biscuit par la recette Valrhona de dacquoise aux amandes apprise lors de ma journée Valrhona.

Biscuit : dacquoise aux amandes

Ingrédients :
- 120 g de poudre d'amande
- 120 g de sucre en poudre
- 40 g de farine T 45
- des éclats d'amandes (facultatif)

- 6 blancs d'oeuf
- 60 g de sucre semoule

Préchauffer le four à 180-190°. Tamiser la farine, la poudre d'amande et le sucre. Monter les blancs en neige à vitesse moyenne (surtout pas trop forte, on incorporerait trop d'air). Lorsqu'ils commencent à mousser, verser progressivement les 60 g de sucre en poudre. Continuer de fouetter jusqu'à obtention de la consistance "bec d'oiseau" ou mousse à raser.

Verser sur un moule adéquat ou une feuille de cuisson en couche assez fine, parsemer des éclats d'amande (personnellement, j'aime bien car ça apporte un peu de croustillant au gâteau réalisé par ailleurs uniquement de textures molles). Cuire entre 10 et 15 minutes environ en retournant le biscuit à mi-cuisson pour répartir la chaleur du four sur tout le biscuit. Le biscuit est cuit lorsqu'il est bien doré, que la croûte offre un peu de résistance et que l'épaisseur du biscuit reste mou. Laisser refroidir et démouler, réserver.

P1010056__2_

Commencer le montage en utilisant un cercle à gâteau : j'ai utilisé un cadre rectangulaire et une bande de rhodoïd pour préserver le gâteau.

Découper le fond du gâteau dans la dacquoise à l'aide du cercle ou du cadre.

P1010061__2_

Mousse au chocolat

Ingrédients :
- 100 g de chocolat noir un peu corsé
- 200 ml de crème liquide entière bien froide

Faire fondre le chocolat au bain-marie, parallèlement fouetter la crème liquide bien froide en crème fouettée. Verser le chocolat encore chaud sur la crème bien fouettée et remuer en soulevant la spatule jusqu'à obtention d'une texture homogène. Recouvrir le fond du gâteau de la mousse, bien lisser et placer au réfrigérateur pour que la mousse prenne pendant la confection de la prochaine étape.

P1010064__2_

Mousse à la mangue

Ingrédients :
- 300 g de mangue fraiche ou surgelée ou de coulis de mangue (j'ai utilisé du coulis de mangue de la marque Kerry Ravifruit)
- 200 ml de crème liquide entière bien froide
- 2 feuilles de gélatine
- 1 à 2 cuil à soupe de sucre

Faire tremper les feuilles de gélatine dans l'eau froide. Mixer les mangues si vous utilisez des mangues entières (ajouter une à deux cuil de sucre en fonction de vos goûts) et faire tiédir le coulis de mangue. Essorer la gélatine et la faire fondre dans la mangue. Pendant ce temps,  fouetter la crème liquide bien froide jusqu'à obtention d'une crème fouettée. Mélanger délicatement les deux appareils et soulevant la spatule. Etaler sur la mousse au chocolat, bien lisser et faire prendre une journée ou une nuit au réfrigérateur.

P1010066__2_

Juste avant de servir, ôter le rhodoïd et napper d'une fine couche de confiture ou de gelée pour apporter le côté brillant, décorer avec une mangue ou ce que vous aimez et régalez-vous : c'est fin, moelleux, léger, chocolaté et fruité.... une vraie gourmandise ! Je vous en garde une part ?

P1010097__2_

P1010114__2_

N'oubliez pas que vous pouvez vous abonner à mon blog pour être tenu au courant de toutes les nouvelles recettes, laissez votre email en haut à droite de l'écran.

Posté par disonmangequoi à 22:48 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

18 octobre 2009

Magret de canard séché maison et salade périgourdine

C'est une recette qui a fait le tour de la blogosphère, on l'a vue ici  et là aussi , je la trouve tout simplement géniale et d'une simplicité enfantine !

Ingrédients :

- 1 magret de canard gras
- 500 g de sel de Guérande (ou de gros sel à défaut)
- 1 cuil à café de poivre noir moulu (on peut remplacer par du gingembre, du curry, du piment d'Espelette, du poivre vert, des herbes de Provence...)

Préparation :

Dans un récipient, verser environ la moitié du sel, poser le magret et le couvrir avec le restant de sel. Il faut que toute la viande soit bien recouverte. Filmer et laisser au réfrigérateur 12 heures précisément (attention de ne pas dépasser, mettre une alarme de votre portable si vous n'êtes pas certain d'y penser). Au bout de ce temps, rincer sous l'eau courante, bien sécher dans du papier absorbant, rouler dans un torchon et laisser reposer trois semaines au réfrigérateur en changeant le torchon une fois par semaine.

P1010042__2_

Si besoin, racler la couche grisâtre et couper en fines lamelles. Présenter à l'apéritif ou dans une assiette périgourdine avec une tranche de terrine de foie gras de canard, des gésiers confits et de la salade verte, un pur régal...

P1010054__2_

N'oubliez pas que vous pouvez vous abonner à mon blog pour être tenu au courant de toutes les nouvelles recettes, laissez votre email en haut à droite de l'écran.

Posté par disonmangequoi à 13:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]



Fin »